Rastan, la nouvelle cible du régime syrien

le
0
Cette ville, située dans la province de Homs, avait été déclarée «libre» par les insurgés. L'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie, Kofi Annan, se rendra samedi à Damas.
o Rastan de nouveau bombardée

Au lendemain du violent pilonnage qui a fait sept morts, l'armée syrienne a de nouveau bombardé Rastane lundi. Avec la reprise jeudi du quartier rebelle de Baba Amr de Homs, beaucoup de militants s'attendent à ce que l'armée concentre désormais son offensive sur cette ville de la province de Homs, déclarée «ville libre» par l'Armée syrienne libre, ainsi que sur al-Qusayr, contrôlée en grande partie par l'opposition.

«Le régime va tenter d'accentuer la pression sur Rastane, il y a des préparatifs pour tenter un assaut car il est clair que la ville n'est pas sous son contrôle», a affirmé Rami Abdel Rahmane, chef de l'OSDH. «Ce qui se passe à Rastane est identique à ce qui s'est passé à Baba Amr: blocus, tirs d'artillerie et au lance-roquettes», a affirmé Hadi Abdallah, militant à Homs de la Commission générale de la révolution syrienne. «Les combattants de l'ASL sont encore à Rastane, ils ne cèderont pas facilement car pe

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant