Rasmussen (ex-Otan) devient consultant et s'attire des critiques

le
0

BRUXELLES, 1er octobre (Reuters) - L'ancien secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, qui a quitté son poste mardi, a annoncé mercredi la création d'une société de conseil pour assister les gouvernements et les entreprises qui le souhaitent sur les questions de sécurité internationale et de diplomatie. L'ancien Premier ministre danois, qui a étoffé son carnet d'adresses à la tête du gouvernement de son pays puis de l'Otan, a expliqué à Reuters vouloir mettre à profit son "expérience considérable", jugeant qu'il est "dans l'intérêt de tous" qu'il mette cette expérience "au service du bien public". Cette explication n'a pas convaincu l'Observatoire de l'Europe industrielle (Corporate Europe Observatory, CEO, en anglais), une association qui expose l'influence des grandes entreprises et de leur lobbyistes dans l''élaboration des politiques de l'Union européenne. "C'est un de ces exemples choquants d'anciens responsables publics qui (...) utilisent leur réputation, leurs relations et leur connaissance du fonctionnement des institutions à des fins d'enrichissement personnel", a déclaré Vicky Cann, une militante du CEO. Le député européen Reinhard Butikofer, membre des Verts allemands, a également critiqué l'initiative d'Anders Fogh Rasmussen. "Commencer une activité de lobbyiste sur les questions de sécurité juste après avoir démissionné du poste de secrétaire général de l'Otan est déplacé et inacceptable", a-t-il jugé. Le dirigeant danois a en revanche estimé être dans son droit. "Je n'ai entamé aucune activité concrète jusqu'à aujourd'hui parce que je ne voulais pas qu'il y ait le moindre conflit d'intérêt", a-t-il dit. La Commission européenne interdit aux anciens commissaires d'exercer des activités de conseil auprès de la CE pendant les 18 mois qui suivent la fin de leur mandat. L'Otan n'a pas répondu aux questions de Reuters sur les règles qu'elle applique en la matière. (Adrian Croft; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant