Rasmussen déplore l'impasse de la coopération UE-Otan

le
0
Le secrétaire général de l'Alliance atlantique presse les Vingt-Sept de normaliser leurs relations avec Ankara.

L'Otan et l'Union européenne ont en commun 21 armées sur le Vieux Continent et au moins trois grands théâtres d'opération: l'Afghanistan, les Balkans et la lutte contre la piraterie dans l'océan Indien. À l'heure où des budgets militaires en peau de chagrin poussent à éliminer les dédoublements, les deux institutions bruxelloises ont surtout un sérieux problème de communication. Officiellement, elles ne peuvent pas se parler, à cause de la Turquie qui est tout entière dans l'une mais pas dans l'autre.

Les Vingt-Sept ministres de la Défense de l'UE ont tenu ce jeudi leur premier conseil formel, innovation majeure permise par le traité de Lisbonne. Le sujet du rendez-vous s'imposait de lui-même. Pour l'Europe, il tient du défi existentiel: comment faire plus pour la sécurité, avec moins d'argent? Alain Juppé, à Bruxelles dans une nouvelle fonction, s'est réjoui de voir ses collègues s'attaquer de front à ce qu'il décrit comme «un vrai dilemme».

La réponse d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant