«Rask» en attente d'un jugement à New York

le
0
Le Français Maxime Bezat, 25 ans, est soupçonné d'avoir tagué une douzaine de wagons outre-Atlantique.

«Il ne quittera pas le pays de sitôt», confie une source proche de l'enquête au quotidien américainNew York Daily News. Après une première procédure judiciaire à Boston, qui ­l'accusait de multiples dégradations sur des trains, le tagueur français Maxime Bezat, 25 ans, connu pour signer sous les ­pseudonymes «Rask» et «Stekel», a été transféré la semaine dernière à New York, où il est également accusé de vandalisme.

Maxime Bezat (DR)
Maxime Bezat (DR)

outre-Atlantique, le jeune Parisien domicilié dans le XIVe à Paris, connu dans le milieu du tag depuis une dizaine d'années, a réussi à échapper à des poursuites à Boston après plusieurs jours de prison en acceptant de payer 1900 euros d'amende aux services de transports locaux.

Huit procédures en France

Depuis, il a été conduit à New York, où il a été incarcéré à la prison de Rikers Island avant d'être relâché en échange du versement d'une caution de 2700 euros. Pour autant, Maxime Bezat va devoir

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant