Rashford écoeure les Gunners

le
0
Rashford écoeure les Gunners
Rashford écoeure les Gunners

Porté par un incroyable Marcus Rashford, Manchester United s'est imposé face à un Arsenal décevant à Old Trafford (3-2). Les Gunners font ainsi une très mauvaise opération au classement et sont désormais à cinq points de Leicester City et à trois de Tottenham.

Avec Anthony Martial et Wayne Rooney sur le flanc, il était dur d’imaginer les Red Devils marquer plusieurs buts à Petr Cech. C’est pourtant ce qu’il s’est passé dimanche après-midi lors d’une partie très spectaculaire du côté d’Old Trafford. La faute notamment à une prestation éblouissante de l’étonnant Marcus Rashford, aligné en pointe de l’attaque mancunienne, également composée par Memphis Depay, Jesse Lingard ou encore Juan Mata. Mais aussi de la fébrilité de la défense des Gunners, passée complètement à côté de son match. Et notamment de sa charnière composée par Laurent Koscielny et Gabriel Paulista.

Après un dégagement manqué sur le premier but de Rashford (même si la situation n’était pas aisée à jouer) à la 29eme minute de jeu, le Brésilien a vu l’attaquant de 18 ans lui passer devant et placer sa tête pour battre une deuxième fois Cech, trois minutes plus tard. Arsenal avait un genou à terre mais a trouvé les ressources pour revenir dans la partie grâce à Danny Welbeck, un ancien de la maison mancunienne, bien servi par le serial passeur Mesüt Ozil (40eme). Décevants et sans grande inspiration sur le plan offensif, à l’image d’un Alexis Sanchez dans le dur en ce moment, les Londoniens ont encaissé un troisième but après l’heure de jeu. Servi par l’intenable Rashford, Ander Herrera voyait alors son tir être dévié de la poitrine par Laurent Koscielny…

Les coéquipiers d’Olivier Giroud, remplaçant au coup d’envoi et entré à l’heure de jeu, ont retrouvé un peu espoir grâce à Özil, à l’affût après un bel arrêt de David De Gea (69eme). Un but inscrit contre le cours du jeu qui n’a pas changé la donne. Alors que les hommes de Louis van Gaal restent proches du Big Four, ceux de Wenger réalisent une très mauvaise opération. Les voilà désormais à cinq points de Leicester City, qui s’est imposé sur le fil samedi, et à trois de Tottenham, tombeur de Swansea City dimanche. Le tout quelques jours après une défaite contre le FC Barcelone en huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions (0-2). Une semaine à vite oublier…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant