Rapt entre footballeurs : Anselmini est sorti de prison

le
0
Ghislain Anselmini se rendant à la cour d'assises de Chambéry.
Ghislain Anselmini se rendant à la cour d'assises de Chambéry.

Le footballeur est un loup pour le footballeur. Fabrice Fiorèse l'apprend à ses dépens en 2012, lorsque trois hommes cagoulés, armés de fusils à pompe, font irruption dans sa résidence savoyarde de Salins-les-Thermes pour lui dérober 500 000 euros. Fiorèse refuse de se plier aux exigences de ses agresseurs malgré un coup de couteau reçu à la main. À deux doigts de récolter une balle de gros calibre dans le genou, il est enlevé dans son propre véhicule, dont il parvient finalement à s'extraire en en brisant une vitre. Les individus ont été renseignés par son ancien coéquipier à Lyon et à Guingamp, Ghislain Anselmini.

Après dix-neuf mois de détention provisoire, Anselmini, reconnu coupable de complicité de vol avec arme et de participation à une association de malfaiteurs par la cour d'assises de Chambéry, avait écopé de cinq ans de prison ferme en janvier 2016. Libre après avoir bénéficié d'une remise de peine, celui-ci aura purgé au total vingt-quatre mois de détention dans une prison de Saint-Étienne, tandis que les exécutants, Mohamed Goussairi et Mohamed Salhi, ont été condamnés à dix ans de réclusion. De quoi faire passer l'affaire de la sextape pour une banale histoire de prétoire et ses deux protagonistes, pour des potaches de bac à sable.

Amour platonique

Ghislain Anselmini, qui se défend d'avoir été le commanditaire du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant