Rapprochement UDI/MoDem : pour Borloo le Centre doit pencher à droite

le
3
Rapprochement UDI/MoDem : pour Borloo le Centre doit pencher à droite
Rapprochement UDI/MoDem : pour Borloo le Centre doit pencher à droite

«Il s'agit de rassembler ceux qui étaient séparés et divisés, il ne faut plus que cela se reproduise.» François Bayrou se pose en fervent défenseur d'un rapprochement des différentes composantes du centre, alors que se dessine un rapprochement entre son parti et l'UDI, notamment en vue des européennes de 2014. Reste au président du MoDem à répondre à cette «question politique simple», posée ce lundi matin par celui de l'UDI, Jean-Louis Borloo : «Est-ce qu'il est dans l'opposition ou prêt à faire une alliance avec des coalitions de gauche ?»

«Il faut une clarification de sa ligne politique»

«Il est hors de question de demander à François Bayrou de se renier. Son caractère, son chemin, sa différence sont des richesses», a précisé l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, dans une interview au «Figaro» de ce lundi. Mais «il faut une clarification de sa ligne politique et ses alliances», «cohabiter avec la gauche ne peut pas être un recours». «Nous privilégions de toute façon avec le MoDem une alliance avec la droite républicaine», a fait valoir le même, dans la foulée au micro de France Inter.

Que va en penser François Bayrou, qui s'est vivement opposé à Nicolas Sarkozy durant le précédent quinquennat et a voté pour le socialiste François Hollande au second tour de la présidentielle de 2012 ? «Il faut une opposition forte à ce qui est en train de se faire pour remettre les choses dans le bon sens, mais il faut que ce soit une opposition différente, constructive et déterminée», a estimé le président du MoDem, dimanche au «Grand Jury» RTL-LCI-Le Figaro, tout en critiquant la réforme des retraites ou la politique fiscale de l'actuelle majorité.

Un centre «en aucun cas allié aux gauches françaises»

De quoi réjouir Jean-Louis Borloo : «Cela nous va bien, car nous ne sommes pas, nous, dans une opposition systématique, pas dans l'affrontement.» «Il faut rebâtir ce centre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5062559 le lundi 9 sept 2013 à 19:18

    Borloo et bayrou devraient porter le libéralisme qui n'est ni de droite ni de gauche mais créateur de richesse.

  • laeti453 le lundi 9 sept 2013 à 16:25

    Plutôt le front de gauche que ces gens là . A droite, toute, libéralisme intégral, ou le chaos .

  • LeRaleur le lundi 9 sept 2013 à 15:31

    Ils sont aussi ONC l'un que l'autre. Les deux font la paire.