Rappels et lancements ont sabré le bénéfice de Ford

le
0
 (Actualisé avec des précisions) 
    par Bernie Woodall et Joseph White 
    DETROIT, 27 octobre (Reuters) - Le bénéfice net de Ford 
Motor  F.N  a chuté de plus de 50% au troisième trimestre en 
raison d'une baisse des ventes, de charges liées à des rappels 
et du lancement difficile du nouveau pick-up Super Duty. 
    Le bénéfice dépasse toutefois le consensus de Wall Street et 
le constructeur automobile a confirmé son objectif de 10,2 
milliards de dollars (9,34 milliards d'euros) de bénéfice 
imposable annuel et ajouté qu'il renouerait avec un cash flow 
positif après avoir consommé deux milliards de dollars de 
trésorerie au troisième trimestre. 
    Le bénéfice net trimestriel est de 961 millions de dollars, 
soit 24 cents par action, contre 2,2 milliards, soit 55 cents 
par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le 
bénéfice est de 26 cents par action, supérieur de six cents au 
consensus Thomson Reuters I/B/E/S. 
    Le chiffre d'affaires a représenté 35,9 milliards de 
dollars, en recul de 6%, tandis que les ventes réalisées en 
Amérique du Nord ont diminué de 8% à 21,8 milliards de dollars. 
    La marge imposable a diminué de près de moitié à 5,8% en 
Amérique du Nord et à 3,3% à l'international. 
    Ford avait mentionné la plupart des chiffres les plus 
importants lors d'une présentation à des investisseurs en 
septembre et les résultats publiés jeudi ne sont guère 
différents.  
    L'action perd 1,3% en ouverture à Wall Street. Elle est en 
baisse de 16,5% depuis le début de l'année. 
    "Ce qui se passe pour la société est ce qui se passe en 
Amérique du Nord", a dit jeudi à la presse le directeur 
financier Bob Shanks. 
    Selon lui, la forte baisse du bénéfice est imputable à trois 
facteurs: les coûts de lancement du Super Duty, dont le prix de 
vente moyen est de 62.000 dollars; une charge de 600 millions de 
dollars liée au rappel de véhicules qui avaient un problème de 
verrouillage des portes; une baisse des profits tirés des ventes 
du pick-up F-150. 
    Ford a réduit la production du F-150 au quatrième trimestre 
et supprimera une équipe une semaine durant dans l'usine de 
Kansas City pour réduire les stocks de ce véhicule, a observé 
Shanks. Le F-150 est l'un des véhicules les plus populaires et 
les plus rentables du constructeur. 
    En Europe, le bénéfice imposable a bondi à 138 millions de 
dollars contre neuf millions. 
    Toutefois, la chute du sterling coûtera à Ford 140 millions 
de dollars au second semestre 2016 et 600 millions de dollars 
l'an prochain. Ford est couvert à 80% contre les fluctuations de 
la devise en 2017, a dit encore le directeur financier. 
    Les résultats des coentreprises chinoises ont augmenté de 
26% à 320 millions de dollars.  
     
 
 (Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant