Raphael Kassin mise sur la dette émergente en monnaies crédibles

le
0
(NEWSManagers.com) - Lancé en janvier, le fonds Reyl Emerging Debt Opportunities affiche aujourd'hui quelque 70 millions de dollars d'encours, dont 30 millions d'amorçage. Raphael Kassin (ex ABN Amro puis Credit Suisse), le gérant, explique à Newsmanagers qu'il privilégie la dette des pays émergents libellée en monnaies fortes parce qu'il dispose de l'expertise nécessaire et que, de toutes façons, il n'est pas autorisé à investir davantage que 10 % en monnaies locales.
Quoi qu'il en soit, souligne-t-il il convient d'être prudent, parce que les gouvernements peuvent contrôler le volume d'émission et les taux d'intérêt sur la dette en monnaies locales, comme la prouvé l'expérience chilienne lorsque le gouvernement de Santiago a jugé que le peso était trop fort. De toutes façons, le gérant préfère ne pas investir dans des pays où les fonds de pension sont obligés de souscrire aux emprunts d'Etat.
En revanche, lorsqu'il s'agit d'émissions en monnaies internationales, les émetteurs sont tenus par un cahier des charges plus strict qu'ils ne peuvent aménager à leur guise et ils doivent de plus veiller à ne pas courir un risque réputationnel trop important.
Actuellement, le fonds Reyl est investi en obligations gouvernementales ukrainiennes, philippines et vénézuéliennes, mais aussi en titres égyptiens ivoirien et argentins, le tout en dollars américains, parce que les emprunts en euros ne sont pas très liquides.
Avant d'investir, Raphael Kassin analyse les fondamentaux macro-économiques et détermine si le pays émetteur est suffisamment solide pour pouvoir rembourser sa dette. Ensuite, il s'efforce de savoir si, en plus, les responsables politiques ont vraiment la volonté de rembourser. C'est la partie " top-down" du processus, qui s'accompagne ensuite d'une due diligence " bottom-up" .
L'univers investissable se situe à 30-40 pays, ce qui explique de Reyl peut se contenter d'une petite équipe pour ce fonds. Un gestionnaire de portefeuille est cependant en cours d'embauche pour seconder Raphael Kassin. Le travail consiste à sélectionner les pays attrayants pour un investissement puis à choisir les instruments offrant le rendement potentiel convenable, en se positionnant de manière adéquate sur la courbe des taux.

Le fonds est disponible en classes de parts libellées en dollars, en euros et en " euro-hedged" .

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant