Ransomware : la nouvelle plaie du Web

le
0
Le FBI a recensé 2 400 plaintes relatives à des ransomwares en 2015. Un nombre qui devrait être multiplié par cinq cette année. 
Le FBI a recensé 2 400 plaintes relatives à des ransomwares en 2015. Un nombre qui devrait être multiplié par cinq cette année. 

Des guichets hors service, des bornes de paiement déconnectées... Les serveurs de la régie de transports publics de la ville de San Francisco ont connu une panne de plusieurs heures, samedi 26 novembre. Le réseau informatique de l'entreprise Muni a, de fait, été infecté par un ransomware pendant le week-end de Thanksgiving. Grâce à ce virus informatique, un gang de hackers est parvenu à prendre le contrôle de plus de 2 000 ordinateurs de la société (sur un total de 8 500 postes) et à entraver l'exploitation de son système de paiement, rendant de facto gratuit l'usage du métro dans la cité.

Sur les écrans de l'ensemble des guichets figurait le message suivant : « Vous avez été piratés, toutes les données ont été chiffrées, contactez pour la clé : cryptom27@yandex.com ID:601. » Ce logiciel malveillant (malware) avait pris en otage la banque de données de serveurs cruciaux pour le système d'exploitation. « Mais la sécurité du réseau de transports n'a pas été mise en péril », ont tenu à rassurer les dirigeants du San Francisco Municipal Railway. Les pirates informatiques exigeaient le versement de 100 bitcoins (66 000 euros), sous 24 heures, pour déverrouiller les ordinateurs. La situation ne s'est débloquée qu'au moment où la régie a relancé son système en déployant un réseau informatique de secours.

Les logiciels-rançonneurs, qui ne ciblaient au départ que les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant