Ranocchia, la carrière d'en bas

le
0
Ranocchia, la carrière d'en bas
Ranocchia, la carrière d'en bas

Promis à un avenir exceptionnel il y a quelques années, Andrea Ranocchia n'a finalement jamais répondu aux promesses que son talent naturel avait créées. Actuellement prêté à Hull City par l'Inter, le défenseur central n'aura certainement plus sa chance au sommet du football européen.

Dans le football, il faut parfois savoir mettre son orgueil de côté pour réussir à rebondir. Dans le cas contraire, le risque de s'enfermer et de voir son avenir s'éteindre lentement, mais sûrement est immense. Malgré toutes les déconvenues qu'il a pu subir, Andrea Ranocchia l'a compris. Alors, quand il a observé que son niveau était bien insuffisant pour espérer quelque chose dans un club comme l'Inter, et que son profil n'était sans doute pas (ou plus) fait pour la Serie A, l'Italien a accepté de migrer en Angleterre. À Hull City. Une équipe qui se bat chaque année pour le maintien ou la montée en Premier League.

Andrea Ranocchia, récit d'un talent gâché

Quelques mois après ce transfert, force est de constater que ce prêt est une réussite. Avec douze matchs de championnat dont onze titularisations (agrémentés de deux passes décisives, et deux buts en prime au mois de mars), le défenseur central offre quelques garanties à une arrière-garde qui en a bien besoin (deuxième plus mauvaise défense du royaume). Solide dans les duels aériens, efficace dans le placement et pertinent dans l'anticipation, le nouveau venu rend des copies plus que correctes. À tel point que l'union entre les deux parties pourraient passer du Pacs au mariage l'été prochain, le joueur ne s'y refusant pas et Hull y songeant sérieusement.

L'ex-futur Nesta


L'Inter, elle, ne devrait pas trop faire de chichi. Car c'est peu de le dire : chez les Nerazzurri, où il a signé en 2011 et où il fut même nommé capitaine après la retraite de Javier Zanetti, Ranocchia n'a franchement pas épaté la galerie. Ou seulement pour ses bourdes. "À l'Inter, j'ai connu des moments difficiles", a-t-il d'ailleurs récemment admis à Radio 24. Pourtant, les choses étaient destinées à se passer bien différemment. Outre un mémorable sauvetage contre le Bayern Munich en Ligue des champions, le bonhomme de 195 centimètres débarque en provenance du Genoa accompagné d'une grosse confiance et de l'étiquette

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant