Range Rover Evoque : la déclinaison enchantée

le
0
Ce n'est pas parce que l'on fait plus petit que l'on fait moins bien. Donc, ce baby Range vise les SUV compacts mais également les modèles de standing. La dimension britannique en plus.

(Envoyé spécial à Liverpool)


L'histoire retiendra que l'Empire britannique a si bien éduqué ses colonies que ses ex-administrés peuvent parfois dépasser le maître. Il en va ainsi du Range Rover Evoque, conçu comme un splendide prototype de design et que l'Indien Ratan Tata, nouveau propriétaire du groupe anglais, a voulu sans tarder proposer à ses clients. Range, division luxueuse du constructeur Land Rover, parvient ainsi à magnifier son modèle sous l'administration indienne, qui a fort judicieusement vu l'intérêt capital de l'Evoque.

Proposé en carrosserie 3 portes et 4 places, qui lui vaut le qualificatif de coupé, ou en 5 portes de taille très légèrement supérieure (et à 5 places cette fois), l'Evoque mérite son nom en décalquant les gènes du Range et en les malaxant pour les projeter dans l'époque. Très moderne et pourtant immédiatement identifiable, l'Evoque est une sorte de bijou mécanique dont on ne se lasse pas d'admirer les détails et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant