Randstad acquiert l'américain Monster pour $429 millions

le
0
 (Actualisé avec précisions, contexte, cours de Bourse) 
    9 août (Reuters) - Randstad  RAND.AS , le numéro deux 
mondial du recrutement et de l'intérim, a annoncé mardi 
l'acquisition de l'américain Monster  MWW.N  pour 429 millions 
de dollars (387 millions d'euros). 
    Le groupe néerlandais propose 3,40 dollars par action pour 
sa cible, soit une prime de 22,7% par rapport au cours de 
clôture de Monster lundi à Wall Street. 
    Monster, un pionnier du net bien connu pour ses sites 
d'annonces Monsterboard et Jobs.com, continuera d'exister sous 
son nom propre. 
    Randstad, soucieux de renforcer son offre en ligne et ses 
activités outre-Atlantique, avait déjà racheté en septembre la 
start-up américaine RiseSmart pour 100 millions de dollars. 
    Bien que rivalisant désormais avec le numéro un mondial 
Adecco  ADEN.S  en termes de capitalisation, Randstad reste à la 
traîne du géant américain Manpower en Amérique du Nord. 
    Mais l'acquisition de Monster semble répondre à une autre 
forme de concurrence, celle que pourrait représenter LinkedIn 
 LNKD.N  après son rachat par Microsoft  MSFT.O  annoncé en juin 
pour un montant de plus de 26 milliards de dollars.   
    En plus de sa forte notoriété aux Etats-Unis et de ses bases 
de données, Monster apportera à Randstad une nouvelle 
plate-forme technologique et une présence sur les téléphones 
mobiles, a déclaré Jacques van den Broek, le directeur général 
du groupe néerlandais. 
    Randstad a annoncé le mois dernier un résultat opérationnel 
en hausse à 240 millions d'euros pour le deuxième trimestre, 
contre 215 millions un an plus tôt.   
    Son cours de Bourse a souffert depuis la fin juin sur le 
sentiment que le vote britannique en faveur d'une sortie de 
l'Union européenne affectera ses profits. 
    Le titre a encore perdu 3% mardi matin après l'annonce du 
rachat de Monster mais il a ensuite réduit ses pertes, ne cédant 
plus que 0,41% à 39,30 euros à la Bourse d'Amsterdam vers 10h10 
GMT. 
 
 (Thomas Escritt et Toby Sterling, Véronique Tison pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant