Ramón Calderón : "Cristiano Ronaldo est invincible"

le
0
Ramón Calderón : "Cristiano Ronaldo est invincible"
Ramón Calderón : "Cristiano Ronaldo est invincible"

Homme fort de la Casa Blanca entre 2006 et 2009, Ramón Calderón a attiré Cristiano Ronaldo au Real Madrid. Un transfert dont il a la paternité et qui, aujourd'hui, lui procure une grande fierté : celle d'avoir recruté le meilleur buteur de l'histoire madridista, Soulier d'or pour une quatrième fois, n'en déplaise à Florentino Pérez.

Qu'avez-vous ressenti après le match du Real Madrid à Malmö ? En plus de la joie procurée par ce record de Cristiano Ronaldo, j'ai ressenti une certaine fierté, celle de ne pas m'être trompé lorsque nous avons entrepris les démarches pour faire signer Cristiano Ronaldo au Real Madrid. Tous les gens qui, à l'époque, disaient que le prix était excessif ne disent plus rien aujourd'hui. J'en ai même certains qui me disent trouver le montant que nous avons payé ridicule à la vue de ce record incroyable.
En décembre 2008, lorsque vous actez le transfert de Cristiano Ronaldo, pensiez-vous qu'il atteindrait si rapidement la barre des 323 buts de Raúl ? Tout a été très rapide depuis son arrivée. Cristiano Ronaldo se caractérise par sa fulgurance, que ce soit en plein match ou dans sa carrière. En arrivant de Manchester, il était déjà un grand joueur, qui venait de remporter son premier Ballon d'or et qui était devenu une légende d'Old Trafford. Mais il a réussi à dépasser toutes les attentes, que ce soient celles du public ou de la direction.
Que raconte ce record sur Cristiano Ronaldo ? Cristiano fait partie de ces sportifs qui se lèvent chaque matin avec pour objectif d'être meilleur que le jour d'avant. Cela le rend invincible. Le talent incroyable avec lequel il est né ne lui a jamais suffi. Il y a ajouté un travail quotidien très intense et une hygiène de vie exceptionnelle. Sa persévérance et sa détermination sont des atouts autant, voire plus importants que le talent.
Et sur l'époque que vit le Real Madrid ? Étrangement, les performances individuelles de Cristiano n'ont pas été accompagnées des titres collectifs qu'elles appelaient. Quand un joueur marque environ 70 buts par an, on est en droit de s'attendre à voir arriver des titres. Selon moi, le Real Madrid vit une époque de mauvaise gestion. Il n'est pas normal de voir que, depuis que j'ai quitté la présidence, il n'y ait plus de directeur sportif. Jorge Valdano n'est resté que quelques mois avant d'être viré. Aujourd'hui, aucun professionnel ne s'occupe de gérer les arrivées et les départs.
Comment se sont déroulées les discussions autour de son transfert ? Pour un transfert de…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant