Ramiro Funes Mori : "Après un but face à Boca, on se sent invincible "

le
0
Ramiro Funes Mori : "Après un but face à Boca, on se sent invincible "
Ramiro Funes Mori : "Après un but face à Boca, on se sent invincible "

Arrivé à Everton cet été, en provenance de River Plate, Ramiro Funes Mori s'impose en Premier League. Avec sa technique, sa hargne, et déjà sa petite chanson composée par les supporters des Toffees. Interview.

Tu es arrivé à Everton il y'a quatre mois. Comment se passe ton adaptation ? Je suis parfaitement intégré. L'entraîneur, Roberto Martínez, me fait confiance et mes coéquipiers m'ont aidé. C'est un superbe championnat, le football pratiqué est beau à voir, et le public le vit avec énormément de passion.

Tu es un défenseur technique, qui aime monter avec le ballon. Tu penses que la Premier League est adaptée à ton style de jeu ? Le football anglais a évolué en ce sens. Les équipes tentent de jouer un football offensif, attractif, et c'est un des arguments qui m'a convaincu. C'est un football dynamique, intense, mais les joueurs techniques s'y adaptent parfaitement. Il faut être préparé physiquement et mentalement pour jouer en Angleterre.

En octobre, tu as été élu joueur du mois d'Everton. Que représente ce titre pour toi ? C'était une très belle récompense. C'est venu récompenser mes efforts, et le travail accompli depuis mon arrivée en Angleterre. Mais bon, je ne peux pas me contenter de ça…

Le fait que Roberto Martínez parle espagnol t'a aidé ? Non, même pas. Quand j'étais jeune, j'ai vécu aux États-Unis avec ma famille, à Dallas. Je maîtrise l'anglais parfaitement. Il y'a sept ou huit ans, j'ai même fais un essai à Chelsea. J'étais entre les cinq finalistes d'une émission de télé-réalité. Mon frère jumeau, Rogelio, avait gagné.

Tu parles football avec ton frère ? On parle peu de football. On est en contact permanent, on se donne des nouvelles. Il traverse une très bonne période au Mexique (attaquant aux Rayados de Monterrey, ndlr). Il plante but sur but.

Tu es le "bon" Funes Mori ? Ton frère a vécu une étape très difficile à River Plate à l'époque de la descente du club… C'est vrai qu'il a eu des moments compliqués à River. J'étais très inquiet pour lui. Mais il s'en est sorti. On n'a jamais écouté les critiques (une chanson intitulée "Et Funes Mori a raté" a même fait le buzz en Argentine, ndlr). Tous les deux, on a su réussir.

Ce but marqué à la Bombonera restera à jamais gravé dans la mémoire des…












Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant