Rami Elhanan, l'Israélien qui reconnaît la Palestine

le
0
Rami Elhanan, l'Israélien qui reconnaît la Palestine
Rami Elhanan, l'Israélien qui reconnaît la Palestine

Rami Elhanan, fils d'un survivant d'Auschwitz, et sa femme sont juifs et israéliens. Ils ont perdu leur fille Smadar Nurit alors âgée de 14 ans dans un attentat-suicide perpétré par deux Palestiniens en 1997. Aujourd'hui, ils sont membres de l'association Parents Circle qui promeut la solidarité entre familles israéliennes et palestiniennes ayant perdu un proche dans le conflit. Une manière d'agir pour ce couple meurtri. "Israël est en train de devenir un cimetière d'enfants", affirme l'épouse de Rami, pour qui "la Terre sainte se transforme en un terrain vague". Se disant préoccupée par "une impasse politique continue", l'association a lancé il y a deux mois une pétition à travers les réseaux sociaux afin d'inciter les parlements du monde à reconnaître l'État palestinien. Selon les citoyens israéliens à l'origine de cette action, "il est clair que les perspectives de la sécurité d'Israël dépendent de l'existence de l'État palestinien aux côtés d'Israël [et que] s'il est reconnu État palestinien devra à son tour reconnaître Israël et inversement". À Paris, les députés voteront mardi prochain la reconnaissance ou non de la Palestine. Une résolution symbolique qui devrait être adoptée, puisque l'hémicycle est majoritairement à gauche, sans l'adhésion de l'opposition.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant