Rama Yade : Sarkozy était son "héros"

le
0
Rama Yade.
Rama Yade.

Elle avait tenu tête à Nicolas Sarkozy en refusant de se présenter aux européennes de 2009, l'avait agacé en critiquant ouvertement la venue de Mouammar Kadhafi à l'Élysée. Les relations entre Rama Yade et l'ancien chef d'État ne semblaient pas au beau fixe lorsque celle-ci avait quitté le secrétariat d'État chargé des Affaires étrangères et des droits de l'Homme en novembre 2010. Depuis, elle a même quitté l'UMP pour rejoindre l'UDI de Jean-Louis Borloo. Mais quand elle évoque Nicolas Sarkozy, la "capricieuse" ne retient que les bons souvenirs. Dans un livre, Carnets du pouvoir, la conseillère régionale d'Ile-de-France lui tresse des lauriers.

"Quand je le rencontre, je suis bluffée", raconte l'icône de la diversité de l'époque dans une interview au Parisien. "C'est mon mentor", "mon héros", ajouteRama Yade. Plus surprenant, elle relate des moments de proximité affectueuse avec l'ex-président. "Dans ses premiers pas de président, on faisait beaucoup de voyages (...). Alors, quand au sortir d'un voyage on est épuisés, on s'endort dans l'avion, je prends mon iPod avec un écouteur, il prend l'autre et on écoute Jean Ferrat ensemble à demi ensommeillés." Les griefs du président à son encontre lors de l'épisode Kadhafi ? "Il était en colère, mais ce sont les éminences grises de l'Élysée qui m'ont tancée. Lui m'a excusée en mettant en avant ma jeunesse", avance-t-elle. Dati "de la trempe de Royal"

Souvent...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant