Rama Yade risque d'être radiée des listes électorales

le
0
Selon le maire socialiste de Colombes, Philippe Sarre, l'élue municipale n'a pas respecté le code électoral en mentant sur sa domiciliation.

La guerre est déclarée à Colombes entre Rama Yade et Philippe Sarre, le maire socialiste. L'édile a engagé une procédure administrative auprès de la commission de révision des listes électorales, qui pourrait prononcer la radiation de l'ex-secrétaire d'Etat. Selon lui, Rama Yade, élue en 2008 au conseil municipal de la ville des Hauts-de-Seine, n'a pas respecté le code électoral en mentant sur sa domiciliation.

Le code électoral précise que seuls les électeurs «qui ont leur domicile réel» ou paient des impôts locaux dans la commune peuvent être inscrits sur les listes électorales. Des conditions que Rama Yade ne remplit pas, prétend l'édile. «Elle ne réside pas à l'adresse qu'elle a fournie, celle de son association Agir pour Colombes. C'est un simple local de campagne avec un rideau de fer. Elle ne possède en outre aucune propriété ni activité lui permettant d'attester le paiement de la taxe foncière ou d'habitation», explique-t-il au Figaro.fr, confir...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant