Rama Yade radiée des listes électorales de Colombes

le
0
VIDÉO - Lassée des attaques de ses rivaux dans les Hauts-de-Seine, l'ex-secrétaire d'Etat a fermement défendu jeudi sa légitimité dans ce département, en menaçant d'actions en justice ses adversaires PS et UMP.

Le coup est dur pour Rama Yade. L'ex-secrétaire d'Etat, accusée par des élus PS et UMP d'avoir menti sur sa domiciliation à Colombes (Hauts-de-Seine), a été radiée jeudi des listes électorales de cette commune où elle est élue municipale d'opposition. Si cette mesure pourrait l'exposer à d'éventuelles procédures judiciaires, elle ne devrait toutefois pas l'empêcher de se présenter aux élections législatives de juin prochain, dans la circonscription d'Asnières/Colombes-sud qu'elle conteste au député UMP sortant, Manuel Aeschlimann.

Attaquée de toutes parts depuis qu'elle a officialisé dimanche son intention de briguer un siège de député dans les Hauts-de-Seine, Rama Yade a fermement défendu jeudi sa légitimité dans ce département et a annoncé qu'elle allait porter plainte pour «dénonciation calomnieuse» contre «tous ceux qui ont monté» ce qu'elle estime être «une cabale politicienne». Dans son viseur: le maire PS de Colombes, Philippe Sarre, et son

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant