Rama Yade : «J'existerai après l'Unesco»

le
0
Face aux rumeurs qui la donnent prochainement démise par l'Elysée de ses fonctions d'ambassadrice de la France auprès de l'Unesco, l'ex-secrétaire d'Etat garde la tête haute et prépare son avenir politique.

Un petit tour et puis s'en va. Quatre mois seulement après sa nomination, les jours de Rama Yade au poste d'ambassadrice auprès de l'Unesco semblent comptés. Selon le Nouvel Observateur et le Canard Enchaîné, l'Elysée aurait déjà pris la «décision de principe» de limoger l'ex-benjamine du gouvernement. Nicolas Sarkozy n'apprécierait pas de la voir empiéter sur le devoir de réserve inhérent à sa fonction. Elle s'était notamment violemment opposée au «débat sur l'Islam» mené à l'UMP. Il y a un mois, le chef de l'État avait aussi reproché à son ancienne ministre de ne pas manifester son soutien à l'offensive français en Libye. «Ca aurait peut-être mérité un petit commentaire, non ? On est les seuls à s'engager autant sur les droits de l'homme en Libye, idem pour la Côte d'Ivoire, et on ne l'entend plus !», s'insurgait le chef de l'Etat, comme le rapportait Le Figaro.

En porte-parole de la pensée présidentielle, Brice Hortefeux s'était récemment inter

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant