Rama Yade et Renaud Muselier donnés perdants selon l'Ifop

le
0
Rama Yade et Renaud Muselier donnés perdants selon l'Ifop
Rama Yade et Renaud Muselier donnés perdants selon l'Ifop

PARIS (Reuters) - A une semaine du premier tour des élections législatives, Rama Yade, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, et Renaud Muselier, ancien ministre de Jacques Chirac, sont donnés perdants respectivement dans les Hauts-de-Seine et les Bouches-du-Rhône, dans deux circonscriptions acquises de longue date à la droite, selon deux sondages Ifop-Fiducial pour Le Journal du Dimanche.

Dans la 2e circonscription des Hauts-de-Seine, le candidat socialiste Sébastien Pietrasanta (36%) arriverait en tête du premier tour devant l'élu UMP sortant Manuel Aeschlimann (29%) et Rama Yade (19%), vice-présidente du Parti radical soutenue par le MoDem et le Nouveau Centre.

Au second tour, dans l'hypothèse d'un duel entre Sébastien Pietrasanta et Manuel Aeschlimann, le premier l'emporterait avec 54% des intentions de vote contre 46% à son adversaire.

Dans l'hypothèse d'une triangulaire avec Rama Yade, le socialiste serait vainqueur avec 48%, devant Manuel Aeschlimann (34%) et Rama Yade (18%).

L'enquête a été réalisée du 29 au 31 mai par téléphone auprès d'un échantillon de 607 personnes représentatif de la population de la 2e circonscription des Hauts-de-Seine âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Dans la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône, l'UMP Renaud Muselier, qui occupe le fauteuil de député depuis 1993, serait en tête au premier tour avec 36% des intentions de voix, suivi de la ministre déléguée aux Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti (34%), du candidat du Front national Jean-Pierre Baumann (13,5%) et du candidat du Front de gauche Frédéric Dutoit (8,5%).

Au second tour, Renaud Muselier (48%) serait battu par la candidate socialiste (52%).

Ce sondage a été mené du 29 au 30 mai par téléphone auprès d'un échantillon de 504 personnes représentatif de la population de la 5e circonscription des Bouches-du-Rhône âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant