Rama Yade définitivement exclue du Parti radical

le
0
Rama Yade avait contesté en justice les conditions de l'élection de son rival Laurent Hénart à la tête du Parti radical. Elle avait été déboutée et condamnée.
Rama Yade avait contesté en justice les conditions de l'élection de son rival Laurent Hénart à la tête du Parti radical. Elle avait été déboutée et condamnée.

Rama Yade se retrouve sans parti et sans mandat. Le Parti radical (PR), dont elle avait brigué la présidence en juin 2014, a prononcé son exclusion définitive le 9 mars, confirmant, en appel, la décision disciplinaire du 8 décembre 2015. L'ancienne secrétaire d'État des gouvernements Fillon s'était vu reprocher trois griefs : un dénigrement diffamatoire des instances du parti et notamment de son concurrent, Laurent Hénart, vainqueur des élections à la présidence du Parti radical. Cette exclusion vaut également pour l'UDI, la confédération partisane à laquelle le Parti radical adhère.

Les instances du parti lui reprochaient également une utilisation illicite des fichiers d'adhérents du PR à des fins personnelles et sans autorisation. Enfin, le parti radical a retenu contre elle un motif plus politique : Rama Yade avait appelé à voter blanc lors d'une élection alors que le Parti radical avait décidé de soutenir un front républicain. Si l'indiscipline était pareillement sanctionnée au PS, les purges seraient terribles !... La décision d'exclusion définitive, rédigée sur 13 pages (!), a été adoptée à la suite d'un vote du comité exécutif du bureau du Parti radical (71 voix en faveur de l'exclusion, 6 voix contre et 2 abstentions).

Déboutée

Rama Yade avait rejoint le Parti radical peu après avoir quitté le gouvernement Fillon en 2010 dans les pas de Jean-Louis Borloo. Elle le suivra lors de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant