Ralph Lauren, confiant sur ses ventes, avertit sur ses marges

le
0
RALPH LAUREN TABLE SUR DES VENTES EN HAUSSE MAIS PRÉVOIT UNE ÉROSION DE SES MARGES
RALPH LAUREN TABLE SUR DES VENTES EN HAUSSE MAIS PRÉVOIT UNE ÉROSION DE SES MARGES

par Aditi Shrivastava

(Reuters) - Le groupe de mode Ralph Lauren a annoncé mercredi s'attendre à ce que la multiplication des opérations de promotions affectent ses marges, ce qui a entraîné un retournement du titre à Wall Street, favorisé en tout début de séance par de bonnes perspectives en matière de ventes.

L'action Ralph Lauren, qui avait gagné jusqu'à 6% dans les premiers échanges, perdait 1,3% à mi-séance.

Le groupe américain de mode a indiqué lors d'une conférence téléphonique qu'il s'attendait à une baisse de sa marge d'exploitation de 110 à 120 points de base sur l'exercice en cours, qui sera clos fin mars.

"Nous sommes simplement un peu prudents vu le contexte dans lequel nous évoluons", a déclaré le directeur général, Chris Peterson.

En revanche, Ralph Lauren table sur un chiffre d'affaires en hausse de 7% sur l'exercice, en haut de la fourchette annoncée, qui se situait entre +5% et +7%.

La société a ouvert davantage de magasins en son nom afin d'être moins dépendante de son activité de grossiste, qui vend à des distributeurs haut de gamme comme Macy's. Elle se repositionne aussi en Chine, fermant des magasins tenus par des partenaires locaux pour les remplacer par ses propres boutiques.

Son chiffre d'affaires en direct, hors certains éléments exceptionnels, a progressé de 10% à 1,1 milliard de dollars, soit 55% des ventes totales du troisième trimestre, et ses ventes en gros ont progressé de 14% à 840 millions.

Le groupe table sur une hausse de 10% à 12% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre, ce qui donnerait 1,81 à 1,84 milliard de dollars, alors que les analystes attendaient 1,81 milliard, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Son bénéfice net du troisième trimestre a atteint 237 millions de dollars, soit 2,57 dollars/action, contre 216 millions, soit 2,31 dollars/action, un an auparavant.

Globalement, le chiffre d'affaires a progressé de 9% à 2,01 milliards de dollars au troisième trimestre.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice de 2,51 dollars par action pour un chiffre d'affaires de 2,03 milliards.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant