Rallye - WRC : Volkswagen dit stop !

le , mis à jour le
0
Rallye - WRC : Volkswagen dit stop !
Rallye - WRC : Volkswagen dit stop !

A l’image d’Audi qui se retire du championnat du monde d’endurance, la marque Volkswagen a décidé de sabrer son programme en WRC dès la fin de la saison face aux conséquences du scandale des moteurs diesel truqués.

Les conséquences du scandale des moteurs diesel truqués touchent très durement le groupe Volkswagen. Quelques jours après l’annonce d’Audi de se retirer du championnat du monde d’endurance en faveur d’un programme en Formule E, Volkswagen va mettre un terme à son engagement dans le championnat du monde des rallyes dès la fin de l’actuelle saison, qui a vu Sébastien Ogier remporter son quatrième titre mondial de suite et la marque allemande sacrée chez les constructeur ce week-end lors du Rallye de Grande-Bretagne. Une décision qui était attendue depuis plusieurs jours et qui a été prise ce mardi matin en Conseil d’Administration et confirmée ce mercredi. « La marque Volkswagen fait face à d'énormes défis. Avec l'électrification toujours plus importante de notre gamme de véhicules, nous devons concentrer nos efforts dans les technologies qui importeront à l'avenir, a déclaré un porte-parole de Volkswagen. Nous avons dépassé de loin nos objectifs sportifs en WRC. Désormais, nous réalignons Volkswagen Motorsport et allons mettre encore plus au cœur de nos priorités la technologie du futur. »

Des réductions de coûts drastiques pour le groupe Volkswagen

Si Audi a, en quelque sorte, caché la réalité des raisons de son retrait du WEC avec l’officialisation de son engagement comme constructeur en Formule E dès la saison prochaine, ce n’est pas le cas pour Volkswagen en WRC. Le groupe est contraint de faire d’énormes économies pour être en mesure de payer les amendes consécutives aux tricheries dans les contrôles antipollution de ses moteurs diesel. La question était également de savoir si le groupe Volkswagen laissait à son écurie une année de plus, en 2017, avant de débrancher la prise. La nouvelle Polo-R WRC ne va donc jamais fouler les routes du championnat du monde des rallyes, Volkswagen ayant exclu l'idée de fournir les voitures à une écurie privée. Cette décision va agiter le petit monde du WRC car Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen se retrouvent libres de tout engagement pour 2017 et vont attirer l’attention des autres écuries qui, elles, continuent. Quant à un engagement à moyen terme de Volkswagen via une de ses marques en Formule 1, c'est une perspective qu'il faut désormais oublier pour quelques années.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant