Rallye - WRC : Skoda pas prêt à prendre la place de Volkswagen

le
0
Rallye - WRC : Skoda pas prêt à prendre la place de Volkswagen
Rallye - WRC : Skoda pas prêt à prendre la place de Volkswagen

Alors que Volkswagen a préparé la Polo-R WRC version 2017 mais ne la lancera jamais en course, l’idée de voir la maison-mère remplacée par sa filiale Skoda a fait l’objet d’une rumeur... vite démentie.

Il y a quelques jours, Volkswagen a officialisé son retrait du championnat du monde des rallyes dès la fin de la saison 2016. Une décision arrivée brutalement alors que la marque allemande préparait depuis des mois sa nouvelle Polo-R WRC, adaptée au nouveau règlement technique du championnat. Une rumeur a rapidement voulu que Volkswagen transfère sa technologie à sa filiale Skoda, déjà engagée dans les séries de soutien du WRC. Mais la marque tchèque ne fera pas son retour au sommet du rallye mondial et a de bonnes raisons pour en décider ainsi et son patron s’en est longuement expliqué dans la presse.

Skoda ferme la porte pour des raisons de coûts

« Ça n’arrivera pas. Nous avons eu des succès en rallye et nous en connaissons encore dans la catégorie WRC2. Nous avons un programme de compétition client performant qui ne nous coûte rien et peut nous faire remporter le championnat, alors pourquoi changerait-on tout cela, se demande Bernhard Maier, patron de la firme Skoda dans les colonnes du magazine Autocar. En faire plus n’est pas toujours le mieux, que pourrions-nous apporter en plus de ce que nous faisons déjà actuellement en rallye ? Un titre en WRC2, c’est bon pour Skoda et nous apporte le meilleur retour sur investissement, parce que ça ne nous coûte vraiment rien. » Cette décision, au demeurant logique, de la marque tchèque ferme donc une porte de plus pour les trois pilotes officiels Volkswagen que sont Sébastien Ogier, Jari-Matti Latvala et Andreas Mikkelsen. Ces trois pilotes de premier plan font déjà l’objet d’un vif intérêt des anciens rivaux de Volkswagen, c’est-à-dire M-Sport, Hyundai et Citroën mais aussi de Toyota, qui va faire son retour en WRC la saison prochaine. Une saison de WRC sans le quadruple champion du monde en titre ferait tache, mais vu le caractère soudain de la décision de Volkswagen, tout reste possible.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant