Rallye - WRC - Australie : Ogier ému mais sans regrets

le
0
Rallye - WRC - Australie : Ogier ému mais sans regrets
Rallye - WRC - Australie : Ogier ému mais sans regrets

Alors qu’il disputait son dernier rallye avec Volkswagen en Australie, Sébastien Ogier n’a pas caché son émotion à la fin d’une aventure de cinq ans avec la marque allemande. Mais le Français ne regrette pas de ne pas l’avoir emporté en Australie.

Auteur de la première victoire de Volkswagen en WRC lors de la saison 2013, Sébastien Ogier n’a pas été en mesure d’apporter à la marque allemande sa dernière lors du rallye d’Australie ce week-end. Le quadruple champion du monde a été devancé par son coéquipier Andreas Mikkelsen mais cela ne lui donne pas de regrets. « A la fin de la spéciale Wedding Bells, j'ai fait un tête-à-queue dans un virage à gauche et dans le gros nuage de poussière qui s'en suivit, j'ai perdu près d'une vingtaine de secondes. Néanmoins, je n'ai pas de regrets, a assuré à l’AFP Sébastien Ogier après l’arrivée du rallye d’Australie. Julien Ingrassia et moi-même étions très motivés et nous avons mené une belle bataille face à Andreas jusqu'à ce virage. Il mérite cette victoire. »

Ogier : « Volkswagen a été une sorte de deuxième famille »

Volkswagen quitte la scène du WRC avec un dernier doublé, le Français terminant sur la deuxième marche du podium. Après quatre saisons au sein de l’écurie allemande, Sébastien Ogier va tourner avec émotion une page importante de sa carrière, qui l’a vu prendre la suite de Sébastien Loeb et faire perdurer la domination française sur le championnat du monde des rallyes. « Le plus important est que l'écurie quitte le rallye sur un nouveau succès. Il s'agit d'un moment très émouvant pour moi, a confirmé le quadruple champion du monde après ce dernier rallye de la saison. J'ai tant de remerciements à faire à l'équipe. Volkswagen a été une sorte de deuxième famille pour Julien et moi. Un fantastique parcours s'achève et je suis fier d'y avoir participé. » Sébastien Ogier doit désormais se mettre à la recherche d’un volant pour la saison 2017 qui démarre à la mi-janvier avec le Rallye Monte-Carlo. Les candidats se bousculent avec Citroën et M-Sport très intéressés par le profil du pilote tricolore.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant