Rallye: Sébastien Loeb s'installe en tête en Nouvelle-Zélande

le
0

WELLINGTON (Reuters) - Le Français Sébastien Loeb a confirmé samedi sa première place au rallye de Nouvelle-Zélande en finissant la deuxième journée avec 6,4 secondes d'avance sur son coéquipier finlandais de l'écurie Citroën Mikko Hirvonen.

L'octuple champion du monde est même assuré, sauf accident, de remporter la course, d'enregistrer sa cinquième victoire de la saison et d'augmenter son avance au championnat du monde car Citroën a décidé de geler les positions de ses deux pilotes.

La troisième place est occupée par Petter Solberg, pilote norvégien de Ford, mais il compte plus de 90 secondes de retard.

La deuxième journée de course a donné lieu à une belle bataille entre Loeb et Hirvonen et c'est sans doute pour ne pas risquer de tout perdre que l'écurie Citroën a décidé de figer le classement.

L'avance du Français, qui était de quatre secondes à la fin de la première journée de course, a fluctué tout au long des sept étapes spéciales disputées sur des routes humides et glissantes au nord d'Auckland.

"Ca a été une belle bataille avec Mikko aujourd'hui", a reconnu Loeb. "Ca a été très difficile cette après-midi, très glissant. Demain, il faudra que je force pour tenir Mikko à distance."

"Et voilà, après deux jours et je suis toujours dans le coup", a noté Hirvonen. "Un problème est que je n'ai plus de pneus tendres et je sais que Sébastien en a encore. Ca va être difficile de rivaliser avec lui demain mais je prends du bon temps."

La bataille finale espérée par les deux pilotes et par le public sur les sept dernières spéciales de dimanche, longues de 61 km, n'aura finalement pas lieu.

Greg Stutchbury, Jean-Paul Couret pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant