Rallye: Sébastien Loeb en tête en Nouvelle-Zélande

le
0

PARIS (Reuters) - Sébastien Loeb (Citroën) a pris la tête du rallye de Nouvelle-Zélande devant son coéquipier Mikko Hirvonen vendredi matin à l'issue d'une première journée marathon marquée par la déroute des pilotes Ford officiels.

Troisième sur une piste souvent détrempée et parfois boueuse, l'octuple champion du monde français a attendu la dernière spéciale du jour, Te Akau North, pour s'emparer de la place de leader jusqu'alors occupée par Hirvonen. Seules quatre secondes séparent les deux DS3 officielles après quelque 200 km chronométrés.

"Les pneus tendres étaient le bon choix ce matin et ma position sur la route a payé dans ces conditions", s'est réjoui Sébastien Loeb sur le site officiel du championnat du monde des rallyes (www.wrc.com).

"La route est encore longue et les spéciales de demain sont plus techniques. Ce n'est pas un rallye facile. On verra bien", a prudemment ajouté le leader du championnat, qui pourrait cependant bénéficier de consignes d'équipe.

Vainqueur de cinq spéciales sur huit, Sébastien Loeb a parfaitement maîtrisé les pièges des pistes rapides de la région d'Auckland et la météo hasardeuse, contrairement aux deux Ford Fiesta officielles.

Le Norvégien Petter Solberg, le plus "menaçant" au classement du championnat du monde, a ruiné ses chances dès la première boucle de quatre spéciales en étant le seul à chausser des pneus durs, qui lui ont fait vivre un calvaire dans la boue. Il termine la journée au quatrième rang, derrière la Fiesta du Russe Evguéni Novikov et déjà à 1'39" de Loeb.

Roulant 13e sur la piste dans l'espoir de bénéficier du "balayage" des graviers, le Finlandais Jari-Matti Latvala est lui resté au contact jusqu'à ce qu'une nouvelle sortie de la route, dans la septième spéciale, lui fasse perdre beaucoup de temps alors qu'il occupait la troisième place. Il est relégué à la neuvième place, à 4'56" de Sébastien Loeb.

"Je ne me souviens pas d'avoir été aussi déçu depuis bien longtemps", a soupiré le Finlandais, qui accumule problèmes et contre-performances cette année.

Le Belge Thierry Neuville, qui remplace Nasser al Attiyah au volant de la DS3 de Citroën Qatar, est sixième après avoir été ralenti à plusieurs reprises par le pilote brésilien Paulo Nobre (Mini) qui le précédait.

La deuxième journée de cette septième épreuve du championnat du monde, longue d'un peu plus de 140 km, débutera à 9h13 locales samedi (21h13 GMT vendredi). Les pilotes s'élanceront dans l'ordre inverse du classement de la première journée.

Classement du rallye de Nouvelle-Zélande à l'issue de la première journée :

1. Sébastien Loeb (Fra/Citroën) en 2h07'35"0

2. Mikko Hirvonen (Fin/Citroën) à 04"0

3. Evguéni Novikov (Rus/Ford) à 1'31"0

4. Petter Solberg (Nor/Ford) à 1'39"3

5. Ott Tänak (Est/Ford) à 1'47"0

6. Thierry Neuville (Bel/Citroën) à 2'18"0

7. Dani Sordo (Esp/Mini) à 2'34"3

8. Armindo Araujo (Por/Mini) à 4'36"9

9. Jari-Matti Latvala (Fin/Ford) à 4'56"1 10. Ken Block (E-U/Ford) à 6'25"3

Tangi Salaün, édité par Marine Pennetier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant