Rallye - Et si Sébastien Ogier revenait chez Citroën ?

le , mis à jour le
0
Au moment de fermer une dernière fois la portière de sa Polo, Sébastien Ogier aura sans doute un pincement au coeur pour la belle aventure vécue avec Volkswagen.
Au moment de fermer une dernière fois la portière de sa Polo, Sébastien Ogier aura sans doute un pincement au coeur pour la belle aventure vécue avec Volkswagen.

La rumeur que nous avions annoncée ce matin s'est donc confirmée. Pris en étau entre le désir de continuer son engagement en compétition, mais aussi de donner des gages d'une réduction des coûts, Volkswagen s'est donc résolu, après un quatrième titre d'affilée de champion du monde des marques, à se retirer du WRC. La décision a été prise mardi lors d'un conseil d'administration à Wolfsburg, le siège de VW, et ne surprend qu'à moitié, dans le contexte actuel de la tricherie sur les moteurs diesel, et après l'annonce il y a quelques jours du retrait d'Audi.

Autre marque phare du groupe VAG qui a décidé de se retirer définitivement de l'endurance qu'elle a dominée de 2000 à 2015 (13 victoires aux 24 Heures du Mans), Audi était en plus le seul compétiteur en LMP1 à rouler en diesel. Même hybride, après l'affaire du logiciel truqué, cela commençait à faire désordre dans la communication de crise du constructeur aux anneaux.

Celui-ci atteint, fatalement, l'onde de choc allait toucher à son tour Volkswagen au moment précis où, grâce à Sébastien Ogier, la marque de Wolfsburg décrochait ce week-end son 4e titre de champion du monde des marques WRC. Après le 4e titre pilote du Français quinze jours plus tôt en Catalogne, c'est ce qu'on appelle un carton plein, et Volkswagen peut se retirer la tête haute.

Nouveaux monstres

Il...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant