Rallye de France - un flamboyant final et un duel Ogier-Loeb

le
0
Latvala, toujours aux avant-postes, a su profiter les problèmes rencontrés par les autres concurrents. Malchanceux, le belge Neuville a rétrogradé en raison d'une crevaison.
Latvala, toujours aux avant-postes, a su profiter les problèmes rencontrés par les autres concurrents. Malchanceux, le belge Neuville a rétrogradé en raison d'une crevaison.

Les Français Sébastien Ogier et Sébastien Loeb, respectivement 3e et 4e au soir de la troisième étape du rallye de France samedi à Mulhouse, se livraient une belle bagarre à quelques secondes seulement du leader de l'épreuve, le Finlandais Jari-Matti Latvala. Le duel de prestige tant attendu entre Ogier, nouveau champion du monde, et Loeb à qui il a succédé au palmarès mondial a donc bien lieu même s'il a mis du temps à se dessiner en raison du mauvais départ pris par Ogier vendredi. Au classement, les quatre premiers pilotes se tiennent en cinq secondes alors qu'il ne reste que six spéciales à disputer dimanche ! Latvala (VW) possède un avantage de quatre dixième de seconde sur l'Espagnol Dani Sordo (Citroën). Ogier et Loeb pointent respectivement à une et cinq secondes de la tête.

Malchanceux Neuville

En tête vendredi soir, le Belge Thierry Neuville a été victime d'une crevaison samedi après-midi dans la spéciale N.11 et a reculé en 5e position à plus d'une minute de la tête, perdant une grande partie de ses chances malgré un magnifique parcours. Ogier, qui concédait un peu moins de 30 secondes de retard sur la tête de course au départ samedi matin, a parfaitement réagi en signant cinq scratches pour s'installer sur le podium et conserver toutes ses chances de victoire. "J'ai attaqué en prenant tous les risques. Il le fallait car tout le monde est à fond aux avant-postes. Après la difficile journée d'hier, il fallait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant