Rallye de France : mano a mano annoncé entre Ogier et Loeb

le
0
Sur sa DS3 spécialement peinte pour l'occasion (nombre de titres, de victoires, de spéciales remportées, etc.), Sébastien Loeb a commis une faute ce matin et voit remonter Ogier sur lui.
Sur sa DS3 spécialement peinte pour l'occasion (nombre de titres, de victoires, de spéciales remportées, etc.), Sébastien Loeb a commis une faute ce matin et voit remonter Ogier sur lui.

Le Belge Thierry Neuville a consolidé sa place de leader du Rallye de France à la mi-journée de la 3e étape que le Français Sébastien Ogier, toujours 5e, a toutefois mieux négocié que son compatriote Sébastien Loeb (4e), samedi en Alsace (est). Ogier, sacré champion du monde jeudi, a signé les deux premiers scratches pour se rapprocher à quatre secondes de Loeb (pour 16 secondes la veille). Loeb, nonuple champion du monde, a lui signé le meilleur temps de la troisième spéciale du jour, mais il a aussi commis, en début de journée, une faute qui lui a coûté une dizaine de secondes. Au classement, Thierry Neuville (Ford Fiesta) devance le Finlandais Jari-Matti Latvala (VW) de 13 secondes et l'Espagnol Dani Sordo (Citroën) de 14 secondes. Loeb (Citroën) pointe à 19 secondes de la tête. Ogier (VW Polo-R) est à 23 secondes. "Ça se passe mieux qu'hier. Il fallait qu'on réagisse. Nous n'avons pas le choix, il faut attaquer pour mettre la pression sur les leaders. Le rallye est loin d'être terminé", s'est réjoui Ogier. Loeb regrettait lui que "la voiture survire beaucoup", concédant avoir "commis une erreur dans une épingle qui a coûté pas mal de temps". Cette troisième journée de rallye se déroule sous la pluie et sur des routes très humides. "Ça glisse vraiment beaucoup, c'est très dangereux. Je me suis fait peur quelques fois", a raconté Neuville. Il reste quatre spéciales à disputer l'après-midi. Les trois premières sur les mêmes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant