Ralentissement des ventes d'Unilever au 3e trimestre

le
0
UNILEVER VOIT SES VENTES RALENTIR AU 3E TRIMESTRE
UNILEVER VOIT SES VENTES RALENTIR AU 3E TRIMESTRE

LONDRES (Reuters) - Unilever a subi un tassement de la croissance de ses ventes au troisième trimestre, nouveau signe que le ralentissement des marchés émergents affecte la demande de ses produits de grande consommation.

Le groupe anglo-néerlandais avait dit en septembre que le ralentissement de marchés émergents tels que l'Indonésie, le Brésil et le Viêtnam s'était aggravé et qu'il escomptait une croissance des ventes ne dépassant pas les 3% à 3,5%.

Il a annoncé jeudi une hausse de 3,2% de ses ventes au troisième trimestre, conforme à la prévision qu'il avait donnée le mois dernier, après une progression de 5% au deuxième trimestre.

"C'est un trimestre en demi-teinte, sans l'ombre d'un doute", a dit le directeur financier Jean-Marc Huet à Reuters.

Unilever réalise la moitié environ de son chiffre d'affaires annuel dans les pays émergents et en développement, ce qui a pesé sur le cours de son action parce que, entre autres raisons, la faiblesse des monnaies émergentes a affecté la demande de plusieurs pays comme l'Inde.

Unilever prévoit toutefois une amélioration de la croissance des ventes au quatrième trimestre, à la faveur de nouveaux produits.

Au troisième trimestre, les ventes dans les marchés émergents ont augmenté de 5,9% après +10,3% au trimestre précédent. Jean-Marc Huet a dit qu'Unilever escomptait une croissance qui se poursuive au rythme de 6% à 7% dans les trimestres à venir.

Les ventes du troisième trimestre ont reflété une hausse de 1,9% en volume et de 1,3% en valeur, a encore dit le groupe.

L'action perd 0,56% à 08h25 GMT à Londres.

Martinne Geller, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant