Rakka, "capitale" de l'EI, nouvel objectif de l'armée syrienne

le
0
    BEYROUTH, 13 février (Reuters) - L'armée syrienne, qui se 
trouve aux portes de la province orientale de Rakka, bastion des 
djihadistes de l'Etat islamique (EI), a l'intention d'y pénétrer 
pour la reconquérir, a-t-on appris samedi de sources militaires. 
    Les forces gouvernementales se sont emparées ces deux 
derniers jours de plusieurs positions de l'EI en bordure de la 
province et se trouvent à 35 km de Tabka, ville proche d'une 
base aérienne dont les islamistes se sont emparés en 2014.  
    "C'est un indicateur des opérations à venir en direction de 
Rakka. Globalement, le front de Rakka s'est d'abord ouvert (...) 
en direction du secteur de Tabka", a-t-on précisé de source 
militaire.  
    L'EI, qui tient la province depuis deux ans, a fait de Rakka 
la capitale de son "califat". Le secrétaire américain à la 
Défense Ashton Carter a souhaité vendredi que l'Arabie saoudite 
et les Emirats arabes unis déploient des forces spéciales en 
Syrie pour aider les insurgés à reprendre la ville aux 
djihadistes.       
         
 
 (Tom Perry et Laila Bassam, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant