Raiffeisen pense vendre des parts dans l'assureur Uniqa

le
0
    VIENNE, 25 juillet (Reuters) - Raiffeisen Zentralbank (RZB) 
 RZB.UL  a annoncé lundi qu'elle pensait céder l'essentiel de sa 
participation dans l'assureur Uniqa  UNIQ.VI  et qu'elle 
envisageait de fusionner avec une filiale cotée, les deux 
initiatives ayant pour but de renforcer ses fonds propres. 
    RZB a précisé qu'elle poursuivait des discussions à un stade 
avancé en vue de vendre 17,6% du capital d'Uniqa à Uniqa 
Versicherungsverein Privatsfiftung, une fondation dont le 
directoire est composé de responsables de l'assureur, conservant 
à peu près 8,6% des parts. 
    Au cours de clôture de lundi, la cession représentait 
pratiquement 308 millions d'euros. 
    "Cette transaction projetée s'inscrit dans le cadre de 
mesures actuellement examinées par RZB en vue de simplifier sa 
structure et d'adapter le groupe à des exigences de fonds 
propres sans cesse croissantes", explique la banque, faisant 
référence à son projet de fusion avec sa filiale cotée 
Raiffeisen Bank International (RBI)  RBIV.VI . 
    RZB avait un ratio CET1 de 10,3% fin 2015, bien inférieur 
aux 11,5% de sa filiale cotée. La banque précise que la 
transaction aurait pour effet d'augmenter son ratio de fonds 
propres CET1 d'une soixantaine de points de base. 
    RBI a expliqué qu'une fusion améliorerait le ratio de RZB en 
raison de la manière dont le capital est calculé suivant les 
normes Bâle III. Suivant ces dernières, les fonds propres 
résiduels de RBI, ceux qui restent une fois retranchés les fonds 
propres correspondant au minimum légal, ne peuvent être pris en 
compte dans le calcul du ratio de RZB. Une fusion aurait 
l'avantage de régler la question.    
     
      
 
 (François Murphy, Wilfrid Exbrayat pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant