Raids du Hezbollah et de l'armée syrienne à la frontière du Liban

le
0
    BEYROUTH, 22 juillet (Reuters) - Le Hezbollah libanais et 
l'armée syrienne ont mené samedi pour la seconde journée des 
raids contre des rebelles sunnites dans la zone frontalière 
entre les deux pays, rapporte la presse pro-gouvernmentale 
syrienne. 
    L'opération, qui mobilise l'aviation de Damas, vise des 
insurgés du Front al Nosra, jadis allié d'Al Qaïda, dans la 
région de Jaroud Ersal, dans le nord-est du Liban, et dans la 
zone montagneuse de Qalamoun, dans l'ouest de la Syrie. 
    La région de Jaroud Ersal a également servi de base aux 
djihadistes de l'Etat islamique. Plusieurs milliers de réfugiés 
syriens y vivent dans des camps. 
    De source proche des services de sécurité libanais, on fait 
état d'un bilan de 43 rebelles et de 15 combattants du Hezbollah 
tués depuis vendredi. 
    Le Hezbollah aurait réalisé d'importants gains territoriaux, 
s'emparant notamment de Jouar al Cheikh et Ouadi Kriti, dit-on 
auprès du mouvement chiite libanais. 
    L'armée libanaise, qui se borne à une position défensive, 
contrôle l'évacuation de la zone des réfugiés qui le souhaitent, 
sous supervision de l'Onu, dit-on de source proche des services 
de sécurité. 
 
 (John Davison, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant