Raids de Daïr az Zour-Djafaari réfute la thèse de l'erreur

le
0
 (Actualisé avec nouvelle citation) 
    ILE DE MARGARITA, Venezuela, 18 septembre (Reuters) - Les 
raids aériens menés samedi contre des positions de l'armée 
syrienne à Daïr az Zour par la coalition sous commandement 
américain ne peuvent être dus à "une erreur technique", a estimé 
dimanche l'ambassadeur syrien à l'Onu, selon lequel ils ont fait 
83 morts et une centaine de blessés. 
    "L'agression a pour objectif de faire échouer le 
cessez-le-feu entre les Etats-Unis et la Russie", a poursuivi 
Bachar Djaafari, qui s'adressait à la presse en marge d'un 
sommet du Mouvement des Non Alignés au Venezuela. 
    Le Conseil de sécurité de l'Onu se réunira "très bientôt" 
pour débattre de cette "violation très coûteuse" de la 
souveraineté syrienne, a-t-il assuré.  
    Le ministère russe des Affaires étrangères avait auparavant 
jugé que les raids menaçaient la trêve négociée par Moscou et 
Washington qui est entrée en vigueur lundi.   
 
 (Deisy Buitrago, Alexandra Ulmer et Girish Gupta; Jean-Philippe 
Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant