Raids aériens et duels d'artillerie malgré la trêve au Yémen

le , mis à jour à 10:52
0

SANAA/ADEN, 11 juillet (Reuters) - Des raids aériens de la coalition sous conduite saoudienne ainsi que des pilonnages intenses entre factions en lutte au Yémen ont ébranlé samedi plusieurs villes de ce pays, en violation de la trêve humanitaire des Nations unies qui était entrée en vigueur juste avant minuit. La trêve négociée par l'Onu devait durer une semaine et permettre la livraison d'une aide humanitaire à la population, qui subit depuis plus de trois mois bombardements aériens et conflit civil. Les avions d'une coalition de pays arabes bombardent les positions du mouvement chiite des Houthis depuis le 26 mars, pour tenter de rétablir au pouvoir le président Abd-Rabbou Mansour Hadi, qui s'est réfugié à Ryad. Les frappes aériennes ont visé des positions des Houthis et de certaines unités militaires qui leur sont alliées, dans la capitale Sanaa ainsi que dans deux villes du Sud, Taëz et Aden, où des habitants ont signalé d'intenses duels d'artillerie entre les Houthis et des miliciens de la région. A Aden, les Houthis ont tiré des obus de mortier et des roquettes Katioucha contre des milices basées dans les quartiers nord et aux abords de l'aéroport international, ont rapporté des témoins. (Mohammed Ghobari et Mohammed Mukhashaf; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant