Raids aériens à l'est de Damas après l'expiration d'une "trêve"

le , mis à jour à 09:34
0
    BEYROUTH, 4 mai (Reuters) - Une vingtaine de raids aériens 
ont visé une ville contrôlée par les rebelles à l'est de Damas 
mercredi après l'expiration à minuit d'un accord de cessation 
des hostilités, rapporte l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme. 
    L'OSDH ajoute que des combats au sol ont également éclaté 
entre insurgés et forces gouvernementales à Daïr al Assafir, la 
ville de la Ghouta orientale visée par les bombardements. 
    Moscou avait annoncé lundi que la trêve temporaire partielle 
conclue avec les Etats-Unis était prolongée jusqu'à mardi à 
minuit. Aucune autre prolongation n'a été annoncée. 
    Le ministère russe de la Défense qualifie la situation de 
"partiellement tendue" dans les provinces de Damas, Alep et 
Lattaquié, selon des propos du général Sergueï Kouralenko, 
chargé de superviser la trêve, rapportés mercredi par l'agence 
de presse RIA. 
     
 
 (Tom Perry, avec Lidia Kelly à Moscou; Tangi Salaün pour le 
service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant