Raid rebelle dans le centre de la Syrie, nouveaux combats à Alep

le , mis à jour à 19:20
0
 (Ajoute bilans et communiqué de l'armée syrienne sur Alep §7-9, 
11) 
    BEYROUTH, 12 mai (Reuters) - Des insurgés se sont emparés 
jeudi d'un village alaouite situé dans l'Ouest syrien et y ont 
enlevé des civils, rapporte l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH). 
    La localité d'Al Zara, où les faits se sont produits, est 
située à environ 35 kilomètres au nord de Homs, près de l'axe 
routier reliant Homs à Hama. 
    Plusieurs combattants des forces gouvernementales et 
rebelles ont été tués. Les avions et hélicoptères de Damas 
effectuaient des raids dans et autour de la localité, ajoute 
l'OSDH.  
    Selon l'OSDH, des membres du Front al Nosra, émanation 
syrienne d'Al Qaïda, ont participé à l'attaque baptisée par les 
rebelles "Vengeance pour Alep", allusion à la bataille qui a 
ensanglanté la grande ville du Nord ces dernières semaines.   
    Les combats ont repris jeudi matin au nord d'Alep, après 
l'expiration d'un cessez-le-feu de 48 heures en vigueur depuis 
lundi 22h00 GMT (mardi 01h00 locale). 
    Les affrontements se concentrent sur la zone de Handarat, 
tenue par les rebelles, proche de la dernière route menant aux 
quartiers de la ville contrôlés par l'opposition. 
    Au moins cinq insurgés ont péri dans les combats, a déclaré 
l'OSDH.  
    Un communiqué d'un commandement opérationnel conjoint 
rassemblant l'armée syrienne, le Hezbollah libanais et d'autres 
alliés de Damas, accuse les rebelles de violation de la trêve.  
    "Les unités de l'armée syrienne et les forces de défense 
locales sont toujours impliquées dans de violents combats" 
autour d'Handarat mais progressent, ajoute le texte.  
    Selon l'OSDH, les forces gouvernementales, soutenues par des 
frappes aériennes, ont gagné du terrain mais selon des sources 
rebelles, les insurgés ont ensuite repris leurs positions. 
    Dans un quartier sud d'Alep, trois personnes ont été tuées 
par des tireurs embusqués, signale par ailleurs l'OSDH. L'agence 
de presse officielle syrienne Sana fait état de deux personnes 
tuées par des tirs.   
    Au nord d'Alep, l'armée turque a visé jeudi des positions de 
l'organisation Etat islamique (EI) tandis que la coalition 
conduite par les Etats-Unis menait des raids aériens, tuant 28 
combattants de l'EI, a-t-on appris de sources militaires 
turques.    
 
 (Tom Perry,; Nicolas Delame et Jean-Stéphane Brosse pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant