Raid de l'aviation syrienne à Alep, au moins 19 morts - OSDH

le
0
 (Actualisé avec source militaire syrienne sur avion § 6) 
    BEYROUTH, 22 avril (Reuters) - L'aviation gouvernementale 
syrienne a frappé vendredi des zones tenues par les rebelles 
dans la ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, faisant au moins 
19 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme 
(OSDH). 
    D'après l'OSDH, qui s'appuie sur un réseau d'informateurs 
sur le terrain, les avions de l'armée syrienne ont mené au moins 
14 raids contre la grande ville du nord où les combats se sont 
intensifiés ces dernières semaines en dépit de l'accord de 
"cessation des hostilités" qui était censé faciliter les 
négociations de paix à Genève. 
    Au sud d'Alep, d'autres frappes ariennes ont visé des 
territoires sous contrôle rebelle dans la province de Hama. 
    Ces raids visaient la plaine de Ghab, zone stratégique à 
proximité de la province de Lattaquié, le fief de Bachar al 
Assad où les insurgés ont lancé une offensive cette semaine en 
réponse à ce qu'ils qualifient de violations du cessez-le-feu 
par les forces pro-gouvernementales. 
    Un avion de combat s'est par ailleurs écrasé vendredi au 
sud-ouest de Damas, indique l'OSDH. 
    D'après une source militaire syrienne citée par l'agence de 
presse russe Interfax, il s'agit d'un appareil des forces 
gouvernementales victime d'un incident technique. "Il n'y a pas 
eu d'attaque depuis le sol (...) Le pilote s'est éjecté", a 
ajouté cette source. 
    L'aviation de la coalition mise en place par les Etats-Unis 
contre l'organisation Etat islamique (EI) a procédé pour sa part 
à 29 frappes jeudi en Irak et en Syrie, a annoncé vendredi 
l'armée américaine.     
 
 (John Davison; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant