Raid contre un hôpital du nord-ouest de la Syrie, 10 morts - OSDH

le
0
    BEYROUTH, 6 août (Reuters) - Dix personnes dont des enfants 
ont péri samedi dans un raid aérien mené contre un hôpital du 
nord-ouest de la Syrie, dans la province d'Idlib contrôlée par 
la rébellion, rapporte l'Observatoire syrien des droits de 
l'homme (OSDH).  
    L'établissement est situé à Meles, à une quinzaine de km de 
la ville d'Idlib.  
    Les organisations humanitaires appellent sans relâche à un 
arrêt des frappes contre les installations médicales. 
L'opposition accuse les forces syriennes et russes de les 
attaquer délibérément. 
    Selon l'ONG Syrian American Medical Society, 43 frappes 
contre des centres de santé ont été enregistrées en Syrie au 
cours du mois de juillet, un record depuis le début du conflit 
il y a cinq ans. "C'est plus qu'une attaque par jour", a 
souligné la SAMS dans un communiqué.  
    Le gouvernement syrien accuse également les rebelles de 
viser des établissements médicaux dans la ville d'Alep. 
 
 (Lisa Barrington; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant