Raid contre Ben Laden : des informateurs de la CIA arrêtés

le
0
Ces cinq Pakistanais sont soupçonnés par les services secrets pakistanais d'avoir aidé l'agence de renseignement américaine dans l'organisation du raid qui a conduit à l'élimination du chef d'al-Qaida.

Les services secrets pakistanais (ISI) semblent plus prompts à punir les militaires soupçonnés de collusion avec les États-Unis que ceux qui, dans ses rangs, renseignent al-Qaida. Selon le New York Times , l'ISI a arrêté cinq individus, dont un officier de l'armée, soupçonnés d'avoir aidé la CIA à préparer le raid des Navy Seals contre Oussama Ben Laden, le 2 mai dernier. Le chef d'al-Qaida se cachait depuis plus de cinq ans à Abbottabad, ville-garnison située à moins de cent kilomètres d'Islamabad. Il a été éliminé lors d'une opération éclair de 40 minutes. Ni le gouvernement civil d'Islamabad, ni l'establishment militaire pakistanais n'avaient été mis au courant.

L'un des «informateurs» de la Centrale américaine aurait notamment communiqué les numéros des plaques d'immatriculation des véhicules qui entraient et sortaient du complexe où se terrait Ben Laden. Peu après l'opération, on avait appris que des espions pakistanais travaillant pour la CIA, lou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant