Raid aérien contre une cérémonie funéraire au Yémen, des victimes

le
1
    SANAA, 8 octobre (Reuters) - L'aviation des pays arabes sous 
commandement saoudien a mené un raid contre une réunion de 
personnes assistant à l'enterrement du père du ministre de 
l'Intérieur du gouvernement chiite houthi au Yémen, faisant de 
nombreuses victimes, rapportent des témoins et des sources 
médicales. 
    Un missile a détruit un bâtiment de la capitale Sanaa dans 
lequel se déroulait la veillée mortuaire pour le père du 
ministre Djalal al Roueichane, décédé vendredi. 
    Selon des témoins, la frappe aérienne est intervenue peu de 
temps après le début de la veillée. Deux missiles auraient été 
tirés, l'un a atteint le bâtiment et l'autre est tombé à 
proximité. 
    Des secouristes ont dit avoir porté assistance à des 
victimes mutilées et brûlées, sans fournir de bilan chiffré. 
    Un hôpital de Sanaa a annoncé avoir soigné une vingtaine de 
personnes avant de les renvoyer chez elles. Les hôpitaux ont 
lancé via l'agence de presse Saba des appels aux dons de sang. 
    Le ministre Roueichane avait rejoint le camp des milices 
houthies soutenues par l'Iran lorsque le président Abd-Rabbou 
Mansour Hadi avait fui le pays alors qu'il était acculé dans son 
quartier général à Aden en mars 2015. 
     
 
 (Mohammed Ghobari; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • delapor4 il y a 11 mois

    Là le crime de guerre par les amis de l'Amérique est patent.