Raffineries bloquées : la droite réclame la réquisition du personnel

le
2
Raffineries bloquées : la droite réclame la réquisition du personnel
Raffineries bloquées : la droite réclame la réquisition du personnel

Ce mercredi matin, plusieurs personnalités de droite comparent la situation actuelle de blocage des raffineries avec celle de 2010 soulignant qu'à l'époque, le gouvernement Fillon avait utilisé la réquisition du personnel pour sortir de la crise.

En 2010, c'est la réforme des retraites qui avait suscité la colère des syndicats et entraîné des mouvements de grèves. Les raffineries avaient été concernées et rapidement, plus d'un millier de stations services s'étaient retrouvées en rupture de stock. Pour mettre fin à cette pénurie, Nicolas Sarkozy et François Fillon avaient décidé de réquisitionner du personnel. C'est une mesure du Code général des collectivités territoriales (article L2215-1) que peuvent employer les préfets en cas «d'atteinte constatée ou prévisible au bon ordre, à la salubrité, à la tranquillité et à la sécurité publique».

A l'époque, certaines de ces réquisitions ont été validées par la justice d'autres suspendues, comme à Grandpuit, pour «atteinte illégale au droit de grève». L'Organisation international du Travail (OIT) avait elle condamné ces réquisitions estimant qu'elles s'étaient appliquées à un secteur «qui n'entre pas dans la définition des services essentiels». 

«L'hypothèse n'a pas été évoquée», selon Le Foll

Ce mercredi matin, alors que les forces ont débloqué le dépôt de Douchy-les-Mines (Nord), le président Les Républicains (LR) de la Région Hauts-de-France Xavier Bertrand a demandé sur Europe 1 au chef de l'Etat et au Premier ministre «sans délai, sans tarder, de prendre les mesures de réquisitions qui s'imposent notamment dans les raffineries pour qu'il n'y ait pas cette pénurie qui existe aujourd'hui même si à Paris on dit qu'elle n'existe pas».

"Jedemande à @fhollande @manuelvalls de prendre les mesures de réquisition qui s'imposent" @XavierBertrand #E1matin https://t.co/RIo6lW2iga— Europe 1 (@Europe1) ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 8 mois

    Importer du brut pour le raffiner en France est une hérésie, profitez en pour fermer ces raffineries aussi inutiles que coûteuses, on sait importer de l'essence et du gasoil à partir de pays sérieux.

  • frk987 il y a 8 mois

    Allons un peu de réalisme, on ne fait travailler personne sous la contrainte, surtout dans une raffinerie où une malveillance pourrait avoir des conséquences désastreuses. Par contre fermez les raffineries en grèves DEFINITIVEMENT, ce sera un bon coup de communication pour la CGT.