Raffinerie de Petroplus : des Iraniens candidats à la reprise

le
0
INFO LE FIGARO - Tadbir Energy, filiale de la fondation Imam Khomeiny, dépose son offre ce mardi, pour reprendre la raffinerie de Petit-Couronne, menacée de liquidation après le dépôt de bilan de Petroplus.

Une fois n'est pas coutume, un parfum de haute géopolitique embaumera l'audience du mardi 4 décembre 2012 du tribunal de commerce de Rouen. Consacrée au dossier de la raffinerie de Petit-Couronne, menacée de liquidation après le dépôt de bilan de Petroplus, elle entendra une offre de reprise pour le moins inattendue. Représentée par son directeur général et son directeur juridique, venus tout exprès de Téhéran, la société iranienne Tadbir Energy, grand exploitant et raffineur chez elle, filiale de la richissime fondation Imam Khomeiny, proposera une reprise de l'ensemble du site normand, avec garantie de maintien des 550 emplois concernés. L'intérêt des Perses d'avoir un débouché direct pour leur pétrole sur un bassin industriel aussi actif que l'Ile-de-F...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant