Raffarin  : «La mort de l'UMP, ce serait l'avenir du FN»

le
0
INTERVIEW - L'ex-premier ministre met Fillon en garde contre une action en justice.

LE FIGARO. - François Fillon a-t-il commis l'irréparable en créant son groupe?

Jean-Pierre RAFFARIN. - C'est un choix regrettable, mais l'essentiel aujourd'hui est de progresser vers un accord entre les deux protagonistes de cette crise, à leur rythme. Les deux groupes à l'Assemblée ne me paraissent pas relever d'une organisation durable: je comprends la création du groupe RUMP comme un élément de stimulation de l'accord. J'espère que tout sera fait aujourd'hui pour éviter la rupture. Si François Fillon et Jean-François Copé s'entendent, ce que je crois possible, le groupe devra être dissous.

Et sinon?

Il va nous falloir être créatifs! Toute organisation qui assurera à la fois notre cohérence et notre mobilisation sera bienvenue. La mort de l'UMP, ce serait l'avenir du FN. Nous avons un devoir de résistance dans la cris...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant