Raffarin : «Copé n'est pas en retard sur Fillon»

le
0
INTERVIEW - L'ex-premier ministre se dit «frappé par la léthargie» du gouvernement.

LE FIGARO. - Vous souhaitez que la jeune génération prenne les rênes à l'UMP. Doit-elle tourner la page Sarkozy?

Jean-Pierre RAFFARIN. - Je ne suis pas du tout hostile à l'éventuel retour de Nicolas Sarkozy, mais on ne saura qu'en 2015 ou 2016 s'il veut et s'il peut revenir. Je suis inquiet que cette incertitude ralentisse l'élaboration de notre projet et l'émergence de la nouvelle génération qui doit prendre en main la reconquête.

À quelle «génération» François Fillon appartient-il?

À la génération de l'expérience! La génération de Jean-François Copé est davantage celle de la proximité et du terrain. Le premier reste à l'échelon de Matignon et parle aux Français, le plus jeune s'adresse directement aux forces vives du parti.

L'élection à la présidence de l'UMP est-elle une «primaire avant l'heure»?

Non, elle n'est qu'un prélude. Le risque, c'est que les incertitudes se poursuivent avec le lancement anticipé des primaires et la question Sarkozy. Je

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant