Raffarin appelle Fillon à plus de «loyauté» 

le
0
Pour l'ancien premier ministre, la «divergence» entre l'Élysée et Matignon sur la laïcité a créé un «trouble».

Jean-Pierre Raffarin n'a jamais sa langue dans sa poche. Mais, alors qu'il vient de passer quarante-huit heures avec le président de la République, dont «vingt-quatre heures en avion», pour un déplacement en Chine et au Japon, sa parole n'en prend que plus de poids. C'est très officiellement en sa qualité d'ancien premier ministre que le sénateur de la Vienne a dispensé dimanche ses conseils à l'attention de l'actuel chef du gouvernement.

Principal objet de son inquiétude, le «déséquilibre» qui règne entre un président de la République au plus bas dans les sondages et un premier ministre «protégé». Jean-Pierre Raffarin veut pour preuve de ce déséquilibre le débat interne, non pas à la majorité, mais à l'exécutif, sur les consignes de vote avant le deuxième tour des cantonales. Alors que Nicolas Sarkozy avait arrêté et Jean-François Copé défendu la ligne du «ni alliance avec le Front national ni front républicain», François Fillon a fait entendre

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant