Rafale : la vente de 126 avions à l'Inde sur le point d'aboutir

le
22
Rafale : la vente de 126 avions à l'Inde sur le point d'aboutir
Rafale : la vente de 126 avions à l'Inde sur le point d'aboutir

La France est sur le point de réussir, enfin, à exporter les avions de combat Rafale de Dassault Aviation. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a rencontré lundi son homologue indien Manohar Parrikar, en poste depuis le mois de novembre. Ils se sont mis d'accord, selon Reuters, «pour surmonter leurs différences en vue de la finalisation d'un contrat, estimé à 15 milliards de dollars (12 milliards d'euros), portant sur la vente de 126 Rafale».

Depuis près de trois ans, l'avionneur français et l'Inde ont entamé des négociations exclusives sur ce contrat. Alors que les discussions ont pris du retard à cause de désaccords sur les coûts et sur le partage du travail, elles sont désormais «sur le point d'aboutir», nous a confirmé une source ministérielle côté français. Les deux ministres «ont décidé de les accélérer pour régler les derniers points en suspens» explique cette source, ajoutant, sans donner plus de détails : «Nous voulons conclure rapidement».

L'accord, potentiellement le premier décroché à l'exportation par le Rafale depuis son lancement en 1989, prévoit la fabrication des 18 premiers appareils en France. Puis ces appareils seraient ensuite envoyés en Inde où les 108 autres avions seraient assemblés par l'entreprise publique indienne Hindustan Aeronautics Limited (HAL). Le contrat, estimé à environ 12 milliards de dollars, implique un complexe partage de technologies et selon la presse indienne, les discussions achoppent actuellement sur la question des responsabilités (délais, dommages..) pour les appareils produits en Inde.

Eric Trappier, le PDG de Dassault Aviation, avait expliqué il y a près d'un mois à Reuters que la signature de ce contrat d'ici mars 2015 était un «objectif raisonnable».

Si les négociations aboutissent, ce sera la première fois que Dassault vend son avion de combat à l'étranger. Les discussions engagées au Brésil avant les élections présidentielles ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titide le mercredi 3 déc 2014 à 11:39

    on donne les brevets à l'Inde pour produire l'avion 4 fois moins cher qu'en France.

  • titide le mercredi 3 déc 2014 à 11:37

    çà fait 10 ans qu'on le dit !!les journalistes reprennent toujours le même papier et on leur a payé la pige 10 fois.

  • M2711013 le mardi 2 déc 2014 à 16:14

    Oui frk, psdi a disparu, mais g.joly1 le troll de service revient ! Bourso ne censure que les trollls de droite !!! pourtant sa clientèle n'est pas vraiment de gôche, non ? donc la direction de Bourso devrait surveiller d'un peu plus près ses "modos" avant qu'ils ne prennent le pouvoir !!!

  • M2711013 le mardi 2 déc 2014 à 16:12

    vendre des rafales ? oui ! à condition qu'ils ne servent que pour le défilé du 14 juillet ! Na ! signé Hollande !

  • M2711013 le mardi 2 déc 2014 à 12:43

    Sont courageux les zindiens... moi quand je vois que la France ne vends des navires de guerre qu'à la condition qu'ils ne servent pas, je me méfierais...

  • frk987 le mardi 2 déc 2014 à 11:11

    Ah Lolin, il n'en reste qu'un ...et ce sera vous !!!! Même le célèbre PSDI a disparu des forums, et pourtant il y croyait. Mais le flambeau est repris, c'est l'essentiel.

  • lolin le mardi 2 déc 2014 à 11:05

    Hollande va réussir, là ou sarko a échoué.

  • frk987 le mardi 2 déc 2014 à 10:16

    Vendre des avions OUI, délocaliser la technologie : NON. C'est la différence entre les US et l'Europe.

  • nestotor le mardi 2 déc 2014 à 10:14

    heureusement qu'on a donné un milliards de plus (ça fait seulement 72.400 smics nets annuels) a dassault pour moderniser l'avion le plus moderne du m@nde

  • jean.e le mardi 2 déc 2014 à 10:06

    avant paques ou la trinite quoi