Rafale : la France et Dassault confiants pour l'Inde

le
0
Le président de la République et le ministre de la Défense espèrent l'aboutissement des négociations concernant la commande de 126 avions.

Confiants. Après la décision du Brésil qui a finalement retenu hier l'offre présentée par le constructeur suédois Saab, l'État français a réaffirmé son espoir de voir le Rafale, l'avion de combat de Dassault Aviation*, remporter des contrats à l'étranger. Le Brésil «n'était pas la cible prioritaire», et «nous avons d'autres prospects plus importants», a affirmé ce jeudi matin surEurope 1le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. «Nous avons de bonnes raisons de croire que sur l'Inde et sur le Golfe, il y aura bientôt des résultats», a-t-il ajouté. À son arrivée au sommet européen à Bruxelles, le président de la République François Hollande a lui aussi apporté son soutien au chasseur français. «Il y avait eu des annonces qui n'étaient pas traduites» dans les faits, parce que le Brésil était entré dans des...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant